AMOUR DE SOI

25 septembre 2021

L’amour de soi… On en entend beaucoup parler mais qu’est-ce que cela signifie réellement ?

Quand on se pose la question :  » Est-ce que je m’aime ? « , on se rend bien compte qu’il n’est pas si facile d’y répondre…

Viennent ensuite des questions comme :  » C’est quoi s’aimer ? «  ou  » Comment peut-on savoir si on s’aime vraiment ? « 

Selon moi, l’amour de soi passe avant tout par l’acceptation et le respect de soi. S’aimer, c’est accepter ses imperfections car ce sont elles qui font notre identité et notre caractère uniques. S’aimer, c’est ne pas s’infliger de négatif ni laisser les autres nous en infliger. 

Les situations et comportements des personnes qui sont dans nos vies nous montrent et nous reflètent la propre image que nous avons de nous-même : la vie et les gens nous traitent de la manière dont nous nous laissons traiter, et surtout de la manière dont nous nous traitons intérieurement, bien souvent inconsciemment

Sommes-nous entourés de situations et de personnes aimantes et respectueuses envers nous ? Si c’est le cas, alors nous sommes en bonne voie vers l’amour de nous-mêmes. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a sans doute des parts de nous qui demandent à être reconnues et choyées.

En refusant et en bannissant tout contexte, situation ou personne rabaissants, humiliants et dévalorisants envers nous, on décide alors de se choisir.

S’aimer serait donc se choisir soi avant tout et ne plus tolérer l’intolérable, ne plus accepter l’inacceptable.

L’amour de soi est loin d’être inné, même si certains peuvent sembler sûrs d’eux en apparence. En vérité, peu de gens s’aiment réellement…

Pourquoi ? Parce qu’on ne nous apprend pas à nous aimer. On nous apprend à être plus performants, plus beaux, plus gentils, plus plus plus… toujours plus, comme si être simplement soi n’était pas suffisant et digne d’amour.

Mais la bonne nouvelle, c’est que s’aimer s’apprend et qu’il n’est jamais trop tard pour commencer !

Regarder en soi et analyser chaque part de soi qui se sent inférieure, diminuée, indésirable est déjà un bon début pour aller y mettre de l’amour et de la bienveillance.

Se faire aider par un professionnel quand on en ressent le besoin peut également être bénéfique et donner un coup de pouce.

Alors… Et si on commençait à s’aimer dès aujourd’hui ?!

∼•∼

Aurore Séguier Kinésiologue

La Voix du Corps

Aurore Séguier Kinésiologue

La Voix du Corps

Reprenez votre vie en main grâce à la kinésiologie !


PRENDRE RENDEZ-VOUS

Séances de kinésiologie en cabinet du lundi au vendredi sur Toulouse

07 74 81 03 22

RENDEZ-VOUS EN LIGNE

Retrouvez-moi en vidéo

Suivez-moi sur les réseaux